Tchadactuel : trop c’est trop !

Publié le par Abouchanab Djahanouf Al-djihémane



Nous avons l'impression que la nouvelle mission allouée au site Tchadactuel est de divertir pour pervertir le peuple tchadien et particulièrement la résistance armée. Sinon pourquoi alors tant des désinformations, des trompéries, de mesquineries et mensonges. N’est ce pas que ce n’est nulle part ailleurs et si ce n'est pas seulement sur Tchadactuel et seulement sur ce site que les internautes sont convités à lire du tout et ceci, allant du simple détail de la vie de nos gouvernants, à la kamasoutra au palais rose et enfin en passant « dans » les caleçons de notre chère bien-aimée de première dame: la belle, toujours belle et encore Hinda DA!


Pour informer ses lecteurs, le très populaire chroniqueur « BERI-MAGIE » ( la très petite communauté tchadienne du net s'accorde, à l'inanimité pour dire que c'est l'ombre de M. Tom Erdimi qui se cache derrière ce personnage ), M. Berimadji Felix Fouille, fouine, cherche partout, passe au peigne fin la vie privée de la bande des pernicieux, des vernicieux qui dirigent le Tchad. Voyez-vous à quel point ils sont cu-ri-eux mais pas sérieux sur Tchadactuel ou il ya absolument tout: de l'impossible à l'inimaginable, de l'extraordinaire à inpensable, tout sauf la vérité.

Trop c’est trop! Savez vous qu’à force de mentir, ils sont amenés parfois à tomber dans leur propre piège, ainsi à croire leurs propres affabulations et leurs inventions.


D'ailleurs les exemples sont la, nombreux et palpants : ainsi l'Union des Forces de la résistance (UFR) de M. Timan, s'il avait reçu une bonne correction de la part de la milice de Deby , c’est parce que tout simplement, quelque part, quelque chose n’a pas marché. Ainsi, comme le site Tchadactuel, M. Timan aurait-il cru détenir toutes les informations clés sur l’armée et la personne de Deby. Or les derniers événements du 6 au 7 mai passé, lors du « choc » d’Amdam ont prouvés tout le contraire : le président de l’UFR, s’il s’en est tiré de justesse, sorti presque indemne des combats, c’est au prix fort des vies de presque toute la totalité ses gardes du corps qui se sont sacrifiés.



D’un autre coté, au moment ou tous les phares de l'actualité étaient projetés sur le pays , au moment ou tous les blogueurs se battaient avec la force de pachyderme, la rage et courage des fanistes; la bravoure de lion ; au moment nous avons vu par exemple ce jeune qui malgré ses études et cette période des examens universitaires, il avait su si bien manier les armes dans les arènes des grands ; Berimadji Félix et Mahamat Ahmat étaient aux abonnés absents. Nous avons l’impression que le site était tombé en panne. Il avait perdu du punch, il avait manqué de ces muscles. Tchadactuel avait perdu sa ferveur guerrière d'antan.


Où était-il ? Oui, c 'est bien du Dr Tom Erdimi, c'est bien évidemment que de ce brillant intellectuel qu'il s'agit. Le frere jumeau de M. Timan qui par son éloquence, est capable de vous vendre, aussi incroyable qu'il soit, un cadavre en pein état de décomposition. Il peut facilement vous persuader qu'il fait nuit alors que le soleil est au zénith.


Mais ce M. Tom était méconnaissable en mai dernier. Nous pouvons nous demander qu'est ce qui est arrivé au professeur Tom car en Tchadactuel, étaient perdus la magie et le génie de ses mots. Nous avions impression que parfois ce sont des gosses qui avaient pris la commande de Tchadactuel. En tout cas c 'est le constat fait par la quasi-totalité d'internautes.

Et enfin après le revers d’Amdam, M. Timan continuera t-il, comme toujours à compter et garder espoir sur ses cousins restés dans l’ultime cercle des fideles parmi les fideles du tyran Deby ? Ou bien comme le dit l’adage : « c’est au moment le plus difficile qu’on connait les vrais amis », M. Timan et nos amis de Tchadactuel vont-ils enfin prendre conscience, de revenir a des meilleurs sentiments, ainsi placer l’intérêt du peuple au dessus des intérêts tribalo-ethnique.


Cheickh Tidjane Galmai
webmaster Adminstrator
tidjani.a.galmai@rrdonnelley.com
www.Tchachadi.com

Commenter cet article